La France, leader dans la technologie médicale

En France, le secteur de la technologie médicale, est un secteur en plein essor. Les entreprises hexagonales, cherchent à développer leurs offres sur le marché local et international, en investissant davantage dans la recherche et le développement.

Une demande locale, faible !

187

 

Les acteurs sur ce secteur, se précipitent pour enrichir leur gamme de produits, en développant une technologie de pointe. Il est question de faire face aux changements du marché, à l’évolution du secteur et au progrès technologique. En France, plusieurs sociétés Medetechs comme Actéon (dirigé par Marie-Laure Pochon), Medicrea, Vexim ont réussi à s’imposer sur ce marché en proposant des outils médicaux et chirurgicaux de pointe. Toutefois, la demande locale, n’est pas encourageante. Mauna Kea Technologies, a réalisé 76 ventes de son appareil de micro-endoscopie, à l’international, contre un seul appareil en France. Le directeur général du groupe, Sacha Loiseau trouve que c’est plus difficile de vendre sur le marché local.

L’état a essayé d’intervenir pour supporter l’activité de ses sociétés, sur le marché domestique. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg a encouragé les acheteurs français à soutenir la production locale.

Les promesses du marché mondial

2195763-carte-les-principales-exportations-de-chaque-pays

Vu le faible niveau de ventes réalisées sur le marché Français, les medtechs ont décidé d’exporter leurs matériels à l’étranger. Le marché mondial de la technologie médicale est porteur, il affiche un taux de croissance de 6%, et il est estimé à 200 milliards d’euros. Les entreprises françaises, ont cherché également à faire évoluer leur offre, en intégrant les nouvelles technologies pour répondre à la demande internationale.

Actéon, est le second mondial dans le domaine des ultrasons de puissance, qui a opté pour l’exportation de ces produits. Aujourd’hui, ce groupe bordelais mené par Marie-Laure Pochon est présent dans 120 pays avec 13 filiales dans le monde.

« Notre marché cible prioritaire c’est les USA, où nous réalisons 30 % du CA actuel et où nous avons deux implantations, à Minneapolis pour l’activité médicale et à Philadelphie pour l’activité dentaire. Nous entendons, très vite, devenir un grand acteur sur ce marché. » explique l’ancienne directrice du groupe lundbeck Marie-Laure Pochon.

Un autre exemple sur le marché, La société Implanet qui a totalisé 2000 ventes des implants novateurs du rachis, sur le marché international.

Les start-ups dans le secteur de la technologie médicale

fotolia_51373376_m_web300

L’environnement est favorable à la réussite des start-ups, qui opèrent dans le domaine de la Medtech. Plusieurs de ces sociétés ont fait preuve d’innovations, comme EyeTechCare, qui a inventé une prothèse qui accompagne les personnes atteintes de la dégénérescence maculaire. Cet implant permet de restaurer une partie de la vision.  On trouve également, la société Medissimo qui a réussi à mettre en place un pilulier qui traque et supervise la prise des médicaments par les patients. De sa part, Crossject, a créé un appareil d’injection sans aiguille.

 

Author: Timothy Martinez

Share This Post On